Les 10 mythes bidon (10/10) : Les billets de banque fabriqués en plastique.


La composition des billets de banque est un secret bien gardé. Elle a en outre bien évolué par rapport à leur apparition, en simple papier, au début du Moyen Age.

Les euros sont actuellement constitués à 100 % de fibres de coton, les mêmes que celles qui composent les vêtements.

C’est cette matière qui leur confère une texture ferme et craquante, également très résistante à l’usure. Pour la nouvelle série de billets en cours d’impression depuis 2013, une couche de vernis protecteur a même été ajoutée afin d’allonger la durée de vie des billets.

Dans le courant des années 1980, sont apparus dans certains pays des billets de banque en polymères, c’est-à-dire plastifiés. Mis d’abord en circulation en Australie, ils ont été repris par le Canada ou le Mexique, et prochainement par le Royaume-Uni. Deux fois plus chers à la produire, ils sont très difficiles à déchirer et seraient censés durer jusqu’à trois fois plus longtemps.

Vous aimez notre blog et cette série ? Mettez un commentaire.

L’écho de l’info

C’est la fin de la série. Merci de l’avoir lu !!

Les parties précédentes de la série :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s