LIVRE – 24 heures dans la vie d’une femme de Stefan Zweig (1927)


C’est une nouvelle très intéressante qui nous raconte l’histoire d’une femme. Si vous voulez en savoir plus, continuez à lire l’article.

Indication sur le livre :

Auteur : Stefan ZWEIG Date de la première publication : 1927
Editeur : Le livre de poche Collection : Classiques modernes
Nombre de pages : 160 Langue d’origine du livre : allemand

Résultat de recherche d'images pour "24h dans la vie d'une femme"Madame C… décide de raconter l’histoire au narrateur. C’est une histoire qui l’a bouleversé et se déroule en 24 heures seulement. A 42 ans, madame C… est veuve, a 2 enfants et va dans un casino de Monte-Carlo. Elle examine les mains de tous les joueurs pour découvrir leur personnalité. Elle est fasciné par les mains très jolies d’un polonais et a peur qu’il se tue ; elle va donc l’aider. Elle passera la nuit avec lui et lui donnera de l’argent pour lui permettre d’arrêter de jouer au casino. Le lendemain, alors que le polonais lui avait promis d’arrêter de jouer au casino, elle le découvre dans ce même lieu. Tout va s’effondrer pour elle : elle aura humiliation et honte. Elle apprendra plus tard qu’il s’est suicidé.v

Ma note : 9/10

J’ai bien aimé le livre. Je trouve que Stefan Zweig écrit très bien et que tous ses romans sont agréables à lire. L’histoire est très bien écrite et bien réfléchie. On ne s’attend pas à cette histoire quand on commence à lire ce livre.

Un extrait du livre qui m’a plu La première rencontre entre les 2 personnages

« Jamais encore (il faut sans cesse que je le répète), je n’avais vu un visage dans lequel la passion du jeu jaillissait si bestiale dans sa nudité effrontée et j’étais tout entière à le regarder, ce visage…, aussi fascinée, aussi hypnotisée par sa folie que ses regards l’étaient par le bondissement et les tressautements de la boule en rotation »

Fin de la page 433

Biographie de Stefan Zweig

Stefan Zweig a vécu de 1881 à 1942. Cet écrivain moderne et de nationalité autrichienne est de culte juif. Il commence d’abord par écrire de nombreuses poésies puis il se diversifie et commence par exemple à écrire des biographies et devient journaliste. En 1934, il est obligé de quitter son pays suite à la montée du nazisme et la haine envers les juifs ; il se réfugiera au Brésil pour la fin de sa vie. Durant la guerre, il se suicidera avec sa femme devant les horribles massacres perpétrés par les nazis en Europe.

Le genre du livre

Ce livre est une nouvelle puisque c’est une œuvre d’imagination qui se déroule en une période d’un jour (24 heures), peu de personnages, peu de lieux décris… Il y a également une étude des sentiments des personnages. Il faut comprendre que l’histoire est un récit-cadre (= il y a un récit dans une histoire).

Le cadre de l’histoire du livre

Cette histoire se déroule en 1904 à Riviera qui est une petite région située des plages de la Provence-Alpes-Côte d’Azur (France) jusqu’à La Spezia (petite ville en Italie proche de Gênes). L’histoire se déroule dans les rues d’une ville mais également dans le casino de Monte-Carlo (Monaco) sur une période d’environ 24 heures.

Les personnages principaux et les relations entre eux

Madame C… est une vieille dame qui se délivre en racontant son histoire. Elle est également veuve. On peut dire que sa vie a changé en 24 heures et qu’elle retiendra ceci toute sa vie. Elle a également été amoureuse du polonais (dont on ne connaît pas le nom) qui se suicide à la fin du livre.

L’écho de l’info

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s