MÉTÉO – Prévision saisonnière de janvier à mars 2019


Au cours du trimestre à venir, les conditions devraient être en moyenne plus douces que la normale autour du bassin méditerranéen ainsi que sur le sud-est de l’Europe.

Des conditions plus humides que la normale concerneront une grande partie de l’Europe centrale et méridionale tandis que des conditions plus sèches seront présentes de la Norvège à l’Islande. Ailleurs aucune tendance nette ne se dégage. Sur le pays, en dehors des régions méditerranéennes, le temps devrait être plus humide mais pas plus doux que la normale dès le mois de janvier, ainsi que sur tout le trimestre. Ces conditions contrastent avec celles des mois précédents, où le temps a été plutôt sec et plus chaud que la normale.

L’article continue…


Vous aimerez aussi :


Températures :

En moyenne sur le trimestre, la température devrait être supérieure à la normale, du bassin méditerranéen au sud-est de l’Europe, avec des probabilités de scénario chaud plus marquées sur l’est du bassin méditerranéen. C’est une tendance qui se renforce par rapport aux prévisions du mois précédent.
Sur la France, hormis les régions méditerranéennes, aucun scénario n’est privilégié sur le trimestre.

Carte de prévisions saisonnières probabilistes de températures en Europe pour le trimestre prochain

Précipitations :

Des conditions plus humides que la normale devraient concerner la France sur le trimestre.

Carte de prévisions saisonnières probabilistes de précipitations en Europe pour le trimestre prochain

Ailleurs dans le monde :

L’Océan Pacifique s’est réchauffé le long de l’équateur. Un épisode El Niño est en cours et   se poursuivra au cours du trimestre prochain. D’intensité modérée, il sera bien moins fort que l’épisode de l’hiver 2015/2016. Ce phénomène est un élément essentiel à l’échelle du globe pour la prévision saisonnière car c’est une des principales sources de prévisibilité à ces échéances lointaines.

Prévision d'anomalie de température de surface des océans pour le trimestre décembre 2018 - janvier et février 2019

Les conséquences vont surtout se faire sentir sur les régions tropicales, avec un déficit probable de précipitations sur l’Indonésie, la Malaisie, et l’Australie, mais également sur les Antilles françaises, où les conditions sèches présentes depuis plusieurs mois devraient perdurer.

Il devrait en revanche pleuvoir davantage que d’ordinaire sur le sud des États-Unis, le Mexique et les côtes du Pérou et de l’Équateur.

Vous avez aimé mon article. Mettez un petit « j’aime » et dîtes-moi ce que vous avez pensé en commentaire.

Un article de l’écho de l’info

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. gibulène dit :

    Région de Marseille : pas trop d’angoisse ! merci de ce bulletin

    Aimé par 1 personne

    1. Sur Marseille, ce sera plus calme. Il fera même plutôt chaud.
      En effet, au niveau de Marseille, il fera chaud pendant le trimestre prochain. Préparez votre transat dans votre jardin. 😉
      Bon réveillon. Merci de votre commentaire.
      L’écho de l’info

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s