Des chaudières à 1 euro bientôt ?


Après l’isolation des combles à 1 euro, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé le lancement d’un dispositif similaire dédié aux chaudières.

Lors d’un débat au Sénat, il a rappelé l’ambition de la France de remplacer 1 million de chaudières au fioul d’ici 2023. Dès 2019, un certain nombre de dispositifs seront lancés pour accélérer les efforts en matière de rénovation des logements.

Le 16 janvier dernier, à l’occasion d’un débat sur l’énergie organisé au Sénat à la demande des Républicains, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a rappelé les objectifs de la France de réduire de 40% la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030 pour atteindre la neutralité carbone en 2050. 

« La diversification de la production d’énergie passera par une augmentation de la production d’énergies renouvelables techniquement fiables et économiquement compétitives. L’objectif est que les énergies renouvelables représentent 32% du mix énergétique dans dix ans », a-t-il souligné. 

L’article continue…


Vous aimerez aussi :


Il a confirmé la volonté du gouvernement d’éradiquer les chaudières au fioul. « Se libérer des énergies fossiles est bon pour la planète, pour l’économie, pour la balance commerciale, mais surtout pour le porte-monnaie de nos concitoyens, qui ne subiront plus ainsi les fluctuations du prix du baril, qui se traduit dans la facture de chauffage », a-t-il poursuivi. 

Il a ajouté : « Le chèque énergie est un outil d’accompagnement social et solidaire mais pas un outil de transformation. Il faut donner aux Français les moyens de rénover leur logement ». « (…) L’énergie qui pollue le moins et coûte le moins cher est celle qui n’est pas consommée ! Il y va de l’intérêt de tous, à commencer par les plus modestes, qui ne peuvent se permettre de gaspiller l’énergie ». 

Des chaudières à un euro

Alors que les Français n’ont pas toujours connaissance des aides dont ils peuvent bénéficier s’ils souhaitent rénover leur logement, le ministre a reconnu que « les dispositifs d’aide à la rénovation (…) ne sont manifestement pas à la bonne échelle. Peut-être faudrait-il lancer un opérateur national, pour atteindre l’objectif des 500 000 logements rénovés par an ». 

Il a également évoqué le lancement de « dispositifs concrets » parmi lesquels « la chaudière à 1 euro pour les ménages les plus modestes, financée par les certificats d’économie d’énergie ». Une annonce qu’il faudra suivre de près !

Vous avez aimé mon article. Mettez un petit « j’aime » et dîtes-moi ce que vous avez pensé en commentaire.

Un article de l’écho de l’info


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s